Comment choisir son produit d’hygiène intime ?

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Quels sont les bons critères de choix ?

Des agents hydratants et apaisants, c’est un plus, mais l’essentiel est le pH. Cet indice évalue l’acidité. Pour un usage quotidien, il doit être le plus proche possible de celui de la vulve et du vagin, soit entre 4,5 et 5,5.

S’il est trop acide, notamment en dessous de 4, il peut favoriser le développement des mycoses. Trop alcalin, il renforce la survenue de vaginose ou de trichomonase. Il ne faut donc pas utiliser tous les jours un soin de pH supérieur à 7.

Quelles précautions prendre ?

Il faut etre méfiant à l’égard des produits chargés en colorants, agents moussants et autres parfums. Mieux vaut également ne pas se laver avec un produit d’hygiène intime dans les deux heures qui précèdent un rapport sexuel si la méthode contraceptive est un spermicide.

A quel rythme utiliser les produits d’hygiène intime ?

Il n’est pas nécessaire de se laver plus de deux fois par jour, sauf éventuellement pendant les périodes de règles. Le faire de préférence à mains nues, les gants et les éponges de toilette étant de véritables nids à microbes. En revanche le rinçage et le séchage sont impératifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *